Pourquoi les hommes sont-ils plus confrontés à la perte de cheveux que les femmes ?

En matière de cheveux, nous ne sommes pas tous égaux, loin de là. Et les hommes encore plus que les femmes, car la calvitie les menace (presque) tous ! Et ce, depuis fort longtemps : le problème de la calvitie posait question à Hippocrate (460-370 av. J.-C. tout de même...) qui notait dans un de ses aphorismes que " les eunuques ne deviennent pas chauves. Castrés, ces hommes ne produisent plus de testostérone. On s'explique...

En moyenne, un être humain a entre 100 000 et 200 000 cheveux sur la tête, mais ce nombre dépend de nombreux paramètres : le sexe, l'ethnie, la condition physique mais surtout la couleur : les cheveux clairs, ils sont moins épais, donc on en a plus, environ 140 000 ; les cheveux foncés sont environ 100 000 sur une tête tandis que les cheveux roux varient étonnamment entre 75 000 et 90 000 cheveux implantés.

La perte de cheveux touche surtout les hommes de race blanche. Concernant la population masculine en Europe, elle touche environ un homme sur trois à 30 ans, un homme sur deux à 50 ans et plus de trois hommes sur quatre après 70 ans.

Pourquoi ? D'abord, parce que la durée de vie moyenne d'un cheveu est de 3 ans chez l'homme alors que les cheveux féminins vivent entre 4 et 7 ans ! Lorsqu'un cheveu meurt, un autre va le remplacer... en principe. Mais la génétique et les hormones vont jouer un grand rôle dans cette repousse.

Les hormones jouent également un très grand rôle dans la chute de cheveux des hommes, c'est l'alopécie androgénique : plus ils ont un taux élevé d'hormones mâles, plus ils vont perdre leurs cheveux. Car avec l'âge, la testostérone commence à laisser la place à la DHT. Cette hormone vient s'installer dans les follicules pileux, provoquant ainsi une réaction métabolique qui va accélérer la chute des cheveux jusqu'à, selon les cas, l'épuisement.

Enfin, l'impression visuelle de la calvitie est accentuée par le fait que les nouveaux cheveux sont plus fins et plus clairs.

D'autres facteurs influencent les cheveux masculins tels que la condition physique, le niveau de stress, l'alimentation équilibrée ou déséquilibrée, les médicaments, les carences en vitamines. Résultat : presque chaque cas est un visage unique de la chute des cheveux !

 

Vous vous êtes inscrit avec succès !